Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cote d'Ivoire et Présidences...

Demeurer dans la crise

27 Septembre 2006 , Rédigé par Bamba Athanaz Publié dans #www.negropoliticus

Le pouvoir actuel se confond ou fusionne en partie avec la personnalité de son principal tenant qu’est le président Gbagbo. Le propre de ce pouvoir est, de façon globale, l’organisation pratique et méthodique, la construction, la rigidité des principes, la redistribution des cartes pour établir ou rétablir une certaine équité... Mais les privations que ce pouvoir impose ainsi que les diverses épreuves et difficultés incommodent des citoyens et des groupes d’intérêts. Ces problèmes d’unanimité confrontent le système gouvernant à des tendances régionalistes ou séparatistes que soutiennent, à des fins personnelles, certains groupes d’intérêt ainsi indisposés. L’exemple de la situation politique au Sénégal après la présidence de Abdoulaye Wade en sera un exemple palpable. Les forces impartiales et pacificatrices devraient déjà prendre veiller au grain pour éviter l’effet de surprise.

 
Vu que ce pouvoir doit surmonter les différents obstacles qui se sont présentés jusque là par ses propres capacités, il est aisé de comprendre la cause de l’échec des solutions étrangères pour le règlement du conflit ivoiro-ivoirien. Dans l’élan général pour sortir de crise, tout porte à croire que l’opposition coalisée "en a après la personne du principal gouvernant", même si ce dernier joue son atout de bonne foi.
 
L’objectif primordial du système gouvernant qui consiste dans le respect de la légalité, la protection des valeurs fondamentales ou constitutionnelles, le renforcement du sens du devoir (changement des mentalités par le sursaut patriotique…) a été relativement atteint. Ce qui explique ce chancellement du pouvoir en place pour maintenir un équilibre instable.
           agrandir l'image
Quant aux promesses électorales, recours sera fait aux parcours politiques de présidents américains tels que James Madison, Millard Fillmore, Groover Cleaveland, Herbert Clark Hoover et Ronald Wilson Reagan, respectivement, 4ème, 13ème, 22ème , 31ème et 40ème présidents des Etats-Unis d’Amérique. Les différents pouvoirs politiques qu’ils ont conduits expriment l’essence du "Pouvoir 4".
La démocratie américaine en étant un modèle par excellence, il est plus qu’objectif de tirer des leçons de quelques chapitres de l’histoire politique des Etats-Unis d’Amérique.
 
D’entrée de jeu, bien que leurs personnalités, les contextes et les enjeux politiques soient totalement différents, le pouvoir conduit par Gbagbo Laurent cadre systématiquement avec celui de son homologue américain James Madison. Cependant, il ne faudra pas perdre de vue l’essence des événements majeurs de ce type de pouvoir. La même considération devra être accordée aux pouvoirs des présidents Fillmore, Cleveland (en particulier), Hoover et Reagan. L’exemple de la IVe république de France est tout aussi instructif que celui de Roboam, quatrième roi d’Israël, successeur et fils du roi Salomon dans la Bible.

 Les Présidences américaines véhicuilant l'essence de ce type de pouvoir:
JAMES MADISON (4e Président des USA)
MILLARD FILLMORE (13e Président des USA)
STEPHEN GROOVER CLEAVELAND (22e Président des USA)
HERBERT CLARK HOOVER (31e Président des USA)
RONALD WILSON REAGAN (40e Président des USA)

 
Articles associés suivants: Provoquer le chaos, Sortir de la crise 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article