Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cote d'Ivoire et Présidences...

Côte d'Ivoire : portrait de la personnalité collective

22 Septembre 2006 , Rédigé par Bamba Athanaz Publié dans #Situation politique

 


 

 


 

Généralités

L'idée de Nation entraîne nécessairement la notion de vie en société des individus qui la composent et dont le mode de vie est régi par les institutions sociales. Leurs manières exprimées de penser, d'agir... en communauté les distinguent de celles des individus d'autres communautés. Et comme en sociologie, l'identité de la société repose sur celle des individus parce qu'ils en sont son substrat (support du corps social), en socio - numérologie (étude des groupes humains par la science symbolique des nombres), la mentalité collective exprimée, d'une manière ou d'une autre, reflète de façon intuitive les aspirations et tendances de la communauté en question.

 
Dans cette étude, la Côte d’Ivoire, comme les autres pays, est considérée comme une entité sociale ou un individu à l'échelle nationale. Son statut socio - numérologique se fonde sur son nom : " Côte d'Ivoire " et sa date d'indépendance : " 07 Août 1960 ".
 
Dans les rapports d'échange entre pays, l'expression de sa personnalité patriotique la caractérise particulièrement de par le comportement ivoirien de ses fils. Ainsi dans le concert des nations, les individus issus de chacune de ces entités sociales emportent avec eux leur mentalité patriotique, patrimoine de leur éducation collective.
 
La mentalité patriotique se configure nettement dans l'expression des personnalités individuelles pendant les échanges sociaux, culturels, économiques, politiques... avec d'autres mentalités nationales.
 
La manifestation de la mentalité patriotique des individus issus de la Côte d’Ivoire chancelle à se faire appeler ivoirité. Ce qui devrait, en principe, signifier : expression des particularismes du fait d'être ivoirien au plein sens du terme, et non un facteur de scission du tissu social ou de ségrégation ethnique modérée pour inférioriser des groupes ethniques.
 
 _____________________________________________________
 
 
Rayonnement
Pays de paix, Terre d'hospitalité sont des termes qui ont toute leur signification pour qualifier la Côte d'Ivoire comme une réelle terre d'accueil. Et le Président Félix Houphouët Boigny voyait dans son credo de paix, l'unique condition de l'épanouissement du peuple ivoirien.
 
La Côte d’Ivoire représente dans la sous région une plate-forme remarquable. Ce qui lui vaut d'être incontournable pour les pays de sa zone. La Côte d’Ivoire a toujours su attirer sur elle l'attention internationale. Les exemples en sont : le rayonnement de la personnalité de son défunt père fondateur feu F H Boigny ; son rang de premier producteur mondial de cacao ; l'événement du 24 décembre 1999 ; l’éviction de la junte militaire du pouvoir par le FPI ; l’organisation du forum de réconciliation nationale ; le coup d’Etat échoué des 18 et 19 septembre 2002 ; la partition du pays en zones assiégées et zones sécurisées ; la résistance contre le néocolonialisme français…
 
Les effets de son charme inspirent à ses habitants, les Ivoiriens, harmonie et quiétude. Sous un autre angle, cela se résulte en paresse, laisser-aller, corruptibilité, patriotisme questionnable et manipulabilité (partielle) du peuple ivoirien.
 
Personnalité collective
La Côte d’Ivoire est un pays qui regorge d'énormes possibilités de s'assumer sur le plan matériel, en même temps qu'elle offre à ses habitants une multitude de moyens de tout monnayer. Et le système politique capitaliste mal à propos, s'il reste le même, contribuera toujours à l'enrichissement abusif des capitalistes autochtones et allogènes.
 
La richesse étant relative, la Côte d’Ivoire a tout ce qu'il faut pour être un pays riche. La nature offre d'énormes possibilités de subsistance : faune et flore très riches, eaux poissonneuses, terres fertiles, bonne pluviométrie, bonne hydrographie, ressources minières et pétrolières, débouchés économiques, attrait des bailleurs de fonds, etc.
 
Mais au pied du phare ivoirien, l'ombre cache la difficulté à maintenir l'équilibre sur tous les plans et les problèmes de gestion méthodique et rigoureuse de tous ces acquis.
 
Destinée
La convoitise qu'inspire la situation actuelle de la Côte d’Ivoire est le résultat de ce qu'elle développe une capacité de travail et d'efforts sans relâche pour s'offrir ce luxe relatif. Et ce, malgré la paresse apparente qu'affiche par moments le peuple ivoirien.
Bien qu'elle ait une chance matérielle, la voie du destin de la Côte d’Ivoire est celle des difficultés, des efforts constants et des défis à relever. La réussite dans cette voie est conditionnée uniquement par le travail dans la discipline, la fidélité aux principes socioculturels qui ont pour base les valeurs traditionnelles. Ces conditions répondent au besoin de la Côte d’Ivoire de se conserver socioculturellement, malgré certaines attitudes antisociales, tout en évoluant sur les sentiers du contexte qui s'impose.
 
La personnalité collective de la nation ivoirienne aspire à vivre de manière constructive, à une stabilité par le travail, à une justice pour tous. La réalisation des désirs du peuple ivoirien réside dans la patience d'un travail constructif et la stabilité sur tous les plans. La réussite est progressive grâce aux efforts et à la créativité.
 
Atouts
Au nombre des atouts de la Côte d’Ivoire, on peut citer la capacité de bonne collaboration diplomatique, économique ; le goût des échanges culturels ; l'aptitude d'acquisition de biens matériels ; la capacité de mobilisation du grand nombre, d'adaptation à toute circonstance ; la sociabilité et l'ouverture à l'étranger.
 
Handicaps
Le manque d'autonomie intellectuelle (qui exige de la personnalité collective de s'ouvrir au niveau de la mentalité), la perte de temps en futilités, la difficulté de maintenir l'équilibre sur le plan financier, sont principalement les handicaps qui plombent l'essor général de la Côte d’Ivoire.
 
Potentialités
Richesses culturelles (dons artistiques) découlant de l'esprit de créativité, possibilités de pourvoir du travail pour tous, technicité (qualités d'intelligence et d'invention), débouchés commerciaux, économiques et industriels... sont quelques potentialités qui sont encore sous-exploitées.
 
Désavantages ou tares
Le revers de la médaille cache les tares suivantes :
Peuple en proie à la sensualité : l'attrait du sexe, de l'alcool ; Difficulté de maintenir l'équilibre sur le plan financier ; Corruption entraînant dans la voie de l'autodestruction ; Manque de patriotisme ; Manque d'amour fraternel, d'entraide et de solidarité entre frères ivoiriens ; Cupidité destructrice de l'intégrité patriotique.
 
Philosophie de la pensée collective
Les Ivoiriens sont devenus un peuple snob dont il semble très difficile d'obtenir la manifestation d'une satisfaction unanime. Cela est dû à leur caractère grognon qui les spécifie d'une part, et d'autre part, à leur esprit matérialiste qui émousse quelque peu leur sens de discernement.
Harmonie sociale par l'écoute et dialogue profond, travail méthodique et constant sont les impératifs pour permettre à chaque citoyen de réaliser le bonheur qu'il mérite en s'assumant intellectuellement et matériellement.
 
Synthèse de l’analyse
La Côte d’Ivoire est un gâteau où chaque citoyen doit avoir en priorité une part suffisante. Certains problèmes d'organisation pratique font, certes, obstacle à l'épanouissement du peuple ivoirien. Pour cela, il s'est toujours imposé à la conscience collective la culture de l'esprit au détriment de la sensualité, le renforcement du civisme, de la morale et le patriotisme (sacrifice des intérêts égoïstes au profit du bien-être du grand nombre) pour y parvenir. Malgré des difficultés de cohabitation, la Côte d’Ivoire réunit tous les atouts pour se développer.


Accueil

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article