Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cote d'Ivoire et Présidences...

JAMES MONROE

27 Septembre 2006 , Rédigé par Bamba Athanaz Publié dans #USA-présidents

James Monroe est le cinquième président des États-Unis d'Amérique de 1817 à 1825.
 
Il s'engagea dans l’armée en 1776 pour participer à la guerre de l'Indépendance américaine. Blessé, il termina la guerre avec le grade de capitaine.
Il joua et assuma d’important rôles politiques et diplomatiques : création (avec Thomas Jefferson et James Madison) du Parti républicain devenu Parti démocrate ; ambassadeur à Paris du président George Washington en 1794 ; gouverneur de Virginie de 1799 à 1802 ; en 1803 négociation avec la France de l'achat de la Louisiane ; secrétaire d'État du président James Madison en 1811.
 
James Monroe engagea son pays dans la guerre anglo-américaine de 1812. En tant que Secrétaire à la Guerre de 1814 à 1815, son action énergique à la bataille de la Nouvelle Orléans le rendit célèbre
 
James Monroe fut élu président en 1816 puis réélu sans difficulté en 1820. De 1816 à 1825, sa présidence fut marquée à l'intérieur par un apaisement des luttes politiques (ce qu'on appela l'« ère des bons sentiments ») troublé seulement par la crise du Missouri liée à l'esclavage, qui se termina par un compromis en 1820.
 
Inspiré par John Quincy Adams, ses positions en matière de conduite des affaires extérieures dominées par des principes isolationnistes sont connues sous le nom de doctrine de Monroe. La doctrine de Monroe fut présentée en 1823, dans son message annuel au Congrès. Elle détermina pendant près d'un siècle la politique étrangère des États-Unis. La doctrine de Monroe peut se résumer en deux points :
1) absence d'ingérence dans les luttes opposant métropoles européennes et colonies américaines (opposition à toute intervention américaine en Europe) ;
2) mais opposition déclarée à toute tentative de reconquête par ces métropoles des colonies dont les États-Unis ont reconnu la légitimité du gouvernement : opposition à toute intervention européenne sur le continent américain.
 
James Monroe apporta son soutien aux nouvelles républiques d'Amérique latine en 1822.
 

 
 

 
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article